Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2006 2 31 /01 /janvier /2006 17:25
Voir aussi "récupération de rosée (dew) et brouillard (fog)"

Bonjour, voici aujourd'hui ce que je trouve sur le site du journal
"Le Monde" suite à l'interview du président de l'association OPUR par un journaliste sur le projet rosée...
Exercice intéressant car touchant un très large public et montre si besoin en est à quel point il est difficile de réduire des années de travail en quelques lignes et que celles-ci restent agréables à lire. Equilibre donc, qui j'espère intéressera les nombreux et divers lecteurs de ce grand quotidien, et pour qui pour vous, résume efficacement la naissance et les objectifs de l'étude de la condensation de rosée.
Je ne sais si j'ai le droit de vous faire un brutal copier coller de la sorte, mais je prends le risque, voici donc le texte original de
Michel Alberganti, dans le  journal "le monde". Pour des informations scientifiques complémentaires, consulter le site de l'association OPUR.



La rosée du matin, source d'eau potable

LE MONDE | 07.01.06 | 14h18  •  Mis à jour le 07.01.06 | 14h18

Daniel Beysens a eu la révélation un soir, à Saclay (Essonne), il y a une dizaine d'années. Dans sa voiture, les vitres s'étaient couvertes de buée. Phénomène banal mais qui, ce jour-là, a attiré l'attention de cet ingénieur du CEA travaillant désormais au laboratoire Hydrodynamique et mécanique physique de l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles (ESPCI).


En bon scientifique, il analyse l'agencement des gouttes, découvre qu'elles ne se déposent que sur 55 % de la surface, qu'elles grossissent en fonction des impuretés présentes sur le support, que la rosée émet un bruit... Comment capter cette source infinie d'eau pure ? Comment collecter cette vapeur invisible qui se transforme en gouttelettes aux heures froides du petit matin ? A-t-on déjà rêvé de boire la rosée ?

M. Beysens apprend qu'il n'est pas le premier passionné. En 1900, en Crimée, l'ingénieur russe Friedrich Zibold découvre des cônes géants en pierre d'environ 600 m3 de volume. Pensant qu'il s'agit de condenseurs de rosée pour alimenter l'ancienne ville de Feodosia, il tente de les reconstruire avant d'abandonner en 1915. Daniel Beysens, lui, veut aller jusqu'au bout.

"Il fallait concevoir un capteur capable de se refroidir le plus possible, la nuit, afin que la vapeur d'eau présente dans l'atmosphère se condense sur ses parois", explique-t-il. Il décide d'exploiter le rayonnement infrarouge des objets. "Si le ciel est clair, ce rayonnement compris entre 7 et 14 microns de longueur d'onde n'est pas arrêté par les nuages et s'échappe dans l'espace. Les objets perdent ainsi 3 °C à 6 °C, parfois même 10 °C, par rapport à l'air ambiant", précise le chercheur.

M. Beysens a conçu différents condenseurs, en forme de simples pans inclinés ou de parapluies inversés. Il a calculé qu'il est théoriquement possible d'obtenir 0,6 litre par mètre carré de capteur. Pour approcher ce résultat, l'air doit être gorgé d'eau (75 % à 80 % d'humidité au moins) et l'objet incliné à 30° pour le protéger du vent et favoriser l'écoulement de l'eau. Le chercheur a mis au point plusieurs matériaux afin d'optimiser le rayonnement.

"Nous travaillons à l'établissement d'une cartographie mondiale des sites de rosée", indique M. Beysens. Déjà, trois expériences sont menées en Croatie, en Inde et en Polynésie française. En Corse, à Vignola, un capteur sert aux mesures expérimentales. M. Beysens veut sensibiliser les populations qui manquent d'eau à cette source méconnue. Il indique ainsi que de simples gouttières posées sous un toit en tôle donnent déjà des résultats. Au lieu de s'évaporer au soleil, la précieuse rosée est alors récoltée chaque matin clair.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contacter L'auteur

  • : Itinérance rosée
  • Itinérance rosée
  • : La rosée naturelle comme ressource alternative en eau douce et potable. Expériences en Inde, Croatie, Polynésie, Maroc...
  • Contact

Recherche

Double Clic!

Voici quelques liens "amis" que je recommande :

OPUR bien sûr, développement de la rosée comme ressource alternative en eau
International Organization For Dew Utilization



pour un aperçu, poster thèse condensation de rosée lauréat concours innovation POLLUTEC


undefined
L'agence d'architecture écologique Archi&co à Montpellier que j'ai rejoins pour la simulation des transferts thermiques et des comportements des matériaux utilisés (bois, paille...)

Système constructif modulaire Dhomino pour la construction de maisons, habitat et logements collectifs, tertiaire

Préfabrication 3D ossature bois et basse consommation BBC-Effinergie conçu par  Archi&co.


Site de l'association l'Abeille en Jeu, en route pour la découverte de ce monde passionnant, qui nous est si vital, pour les petits, les grands, les apiculteurs amateurs et les scolaires : "L'Abeille en Jeu"


Jazz créole que je ne me lasse pas d'écouter, extraits du nouvel album du Jazz Kreyol Trio "Nos Richesses"

jazz kreyol trio NosRichesses

Groupe de musique La Bise à Madame, musique plurielle, voyageuse, baisé volé... http://www.facebook.com/Labiseamadame


 

Plus récemment, playlist du groupe "La Bise à Madame en suivant ce lien.

JOBE, notre fabuleux groupe de compos indéfinissables. Photos et  Extraits de notre albOum enregisté dans le potager (2002)... grands moments de second degré.

Exposition virtuelle d'oeuvres réelles de Erico-ArDko-à-suivre


Céline a réalisé quelques vidéos pour LaPupille...

 

Site météo fiable qui sert aussi bien à prévoir la rosée qu'une grosse brafougne à sortir  petite voile et casque bleu pour une meilleure médiation avec les éléments. Voir aussi WINDGURU.


DIVERGENCE FM online, la meilleure radio, et qui a besoin d'être soutenue...

Un site incontournable, AMNESTY INTERNATIONAL. Actions faciles, cliquez AGIR/ACTIONS URGENTES/

 

 

Articles Récents